Chapitre 4 : Traiter des données de langage écrit recueillies avec tablette graphique

auteurs

  • Gilhodes Jean-Claude
  • Fabiani Elie
  • Longcamp Marieke
  • Velay Jean-Luc
  • Danna Jeremy

type de document

COUV

résumé

L'étude de la graphonomie (Graphonomics) dans le domaine du langage écrit est le pendant de l'étude de la parole dans le domaine du langage oral. Mais contrairement à la parole où le processus de production sonore caractérise la performance, la performance d'écriture s'étudie à partir de l'analyse conjointe du produit, c'est-à-dire de la trace écrite, et du processus, mouvement qui génère cette trace. Les tablettes graphiques, utilisées avec un ordinateur, ou les tablettes numériques, véritables ordinateurs portables sous forme d'écrans tactiles sans clavier, permettent de recueillir les coordonnées spatiales de la pointe du stylo, la pression exercée par la pointe du stylo sur la tablette, et l'inclinaison latérale et antéro-postérieure du stylo. Grâce à l'enregistrement de ces variables toutes les 5 ou 10 ms (selon la fréquence d'acquisition de 200 ou 100 Hz, respectivement), il est possible de calculer des variables spatiales relatives à la trace écrite, ainsi que des variables temporelles, cinématiques et dynamiques relatives au mouvement d'écriture. Ce chapitre expose les problématiques relatives à l'utilisation des tablettes et décrit la manière d'acquérir et d'analyser l'ensemble des variables de l'écriture manuscrite grâce à un logiciel gratuit et en libre accès que nous avons développé.

article PDF

plus d'information