étudier les bases neurales des processus cognitifs, grâce à l’analyse du comportement et de l’activité cérébrale

Prochains séminaires

18 juin 2018

Kevin Allen (Department of Clinical Neurobiology, Heidelberg University Hospital, Germany)

Impact of visual landmarks on the activity of grid cells and other spatially selective neurons of the medial entorhinal cortex.

The medial entorhinal cortex is populated by several types of spatially selective neurons. Their main function is to provide spatial representations that assist navigation. Among these different cell types, grid cells have been studied more intensively. It has been proposed that the activity of grid cells is controlled mainly by motion cues generated internally during movement and by geometrical information related to the shape of an environment. In this talk, I will present data showing how visual landmarks influence the activity of grid cells. We found that grid periodicity rapidly disappears when visual input is eliminated. Moreover, their firing activity appears to contain information not only about the location of the animal but also about which visual landmarks are present around the animal. We also discovered that head-direction cells of the MEC react incoherently to changes in visual landmarks. Together, our findings highlight the strong influence of visual landmarks on the firing activity of MEC neurons.

 

25 juin 2018

Kielan Yarrow (Dept. of Psychology, City, University of London, UK)

Interrogating the corticospinal tract with a dual-MEP approach

TMS-evoked measures of corticospinal excitability provide a neuroimaging tool that offers higher temporal resolution than fMRI and better localisation to the motor system than EEG/MEG. A single TMS pulse can evoke MEPs in two muscles which, when appropriately tied to two alternative responses, reveal covert plans for action. I will describe studies using this approach to reveal 1) the automatic priming of the motor system by graspable objects, 2) how the truth seeps all the way into motor cortex before being countermanded by a lie during deception, and 3) how speeded decision-making plays out to suggest a direct and continuous influence of interacting evidence accumulators, each favouring a different decision alternative, on downstream corticospinal excitability.

2 jui 2018

Jessica Tallet (ToNIC, Toulouse NeuroImaging Center, Université de Toulouse, Inserm, UPS, France)

Que nous apprend le développement moteur atypique sur l’apprentissage procédural ? Rôle des caractéristiques motrices, cognitives, cérébrales et environnementales

L’apprentissage procédural moteur est mis en jeu dans un grand nombre d’activités quotidiennes (faire du vélo, ses lacets, conduire, jouer d’un instrument de musique, etc.). Il correspond à un ensemble de processus aboutissant à l’acquisition progressive et la rétention à long terme de savoir-faire et de règles grâce à la pratique répétée. Ce type d’apprentissage est classiquement considéré comme étant précoce, implicite et robuste aux effets du temps. Or, la littérature suggère qu’il se développe au cours de l’enfance, qu’il dépend des conditions de pratique et qu’il peut être altéré. En comparant les enfants présentant un développement moteur typique et atypique, nous verrons quelles sont les caractéristiques personnelles et environnementales nécessaires à la réalisation d’apprentissages procéduraux. Nous aborderons notamment le rôle de la motricité, des fonctions exécutives, des caractéristiques cérébrales fonctionnelles et structurelles et l’influence des informations visuelles et auditives sur les apprentissages procéduraux.

17 sep 2018

Serge Pinto (LPL, AMU CNRS)

A la Une

  1. WORKSHOP Cognitive and Motor Functions of the Vestibular System
  2. forum CNRS
  3. Samira Ztaou a obtenu le prix de Thèse de la Société des Neurosciences

    Samira Ztaou a obtenu le prix de Thèse de la Société des Neurosciences pour son travail de doctorat effectué dans l’équipe ‘Cognition et pathophysiologie des ganglions de la base’.

  4. Francesca Sargolini obtient la médaille de bronze du CNRS pour l’année 2017

    Toutes nos félicitations à Francesca Sargolini qui obtient la médaille de bronze du CNRS pour l’année 2017. voir article sur le site de la Fondation Fyssen

  5. [Dans les médias - In the media]Boris Burle explique la vertu des erreurs à Avignon

    Boris Burle est directeur de recherche CNRS, laboratoire de neurosciences cognitives à l'université d'Aix-Marseille. A Avignon où Sciences et Avenir l'a rencontré, il des mécanismes de contrôle cognitif concernant les erreurs

Dernières Publications